ACCUEIL > La communication > Journées Nationales de l'Arbitrage 2018
La communication
Retour

Journées Nationales de l'Arbitrage 2018

La communication

Du 17 au 31 octobre 2018, les Journées Nationale de l'Arbitrage sont à l'honneur, avec la volonté de mettre en lumière les arbitres et de sensibiliser les joueurs ainsi que le grand public à l’importance de cette fonction et à son évolution. Partenaire de l'opération, la LFH mettra en lumière ses arbitres lors de la neuvième journée du championnat.

Pour cette nouvelle édition des Journées Nationales de l'Arbitrage, la Ligue Féminine de Handball est heureuse de figurer parmi les partenaires de cette opération, et de participer à la promotion et la mise en avant du rôle au combien important des arbitres. La LFH et ses 12 clubs vont se mobiliser lors de la neuvième journée de la phase régulière du championnat, au travers d'un protocole d'avant match mis en place spécialement pour cet événement. Des enfants habillés aux couleurs des JNA 2018 qui accompagneront la rentrées des joueuses sur le parquet, alors que les arbitres des six rencontres au programme du weekend, porteront un brassard "Tous Arbitres". Les capitaines s'échangeront des fanions aux couleurs des Journées Nationales de l'Arbitrage, alors que le coup d'envoi du match sera donné par un Juge Arbitre Jeune régional.

 

Deux binômes de JAJ seront mis à l'honneur sur notre territoire :

  • Dorine NOEL & Sarah BOUKHEROUK (photo de gauche) du CJF Fleury Loiret Handball sur le match Fleury / Metz ;
  • Léa PIERRON & Mathilde MARTINEAU (photo de droite) du Chambray Touraine HB sur le match Chambray / Brest.

          

Petit entretien avec les deux binômes :

Dorine NOEL (14/07/2002) & Sarah BOUKHEROUK (27/07/2003) arbitrent un niveau U18 territorial et ont déjà participé à 2 stages de Ligue.

Léa PIERRON (02/03/2001) & Mathilde MARTINEAU (09/03/2001) ont déjà arbitré au niveau U18 national, régional féminin (séniors), les finalités du Challenge de France des Intercomités ainsi que les finalités des Championnats de France UNSS. Cela fait maintenant 3 saisons qu'elles sont en binôme.

Elles ont obtenu le niveau national d'arbitre UNSS et ont été récompensées par le prix des Jeunes du CDOS 37 !

 

  • Quel est votre objectif ?

Dorine & Sarah : Progresser ensemble, à deux, sur notre arbitrage, pouvoir créer des automatismes. Aller le plus loin possible dans le parcours d'arbitrage excellence et même pourquoi pas arbitrer au meilleur niveau. 

Léa & Mathilde : Nous voulons aller le plus haut possible en prenant de l'expérience à chaque fois que nous passerons une étape. Notre objectif actuel est d'arbitrer les championnats de France Interligue, pourquoi pas interpôles et après ... les JO 2024 sont en France !

  • Pourquoi avoir choisi d'arbitrer ?

Dorine  : En premier lieu, ce n'était pas vraiment un choix réfléchi, c'était plus pour dépanner le club. Par la suite, l'arbitrage nous a permis de découvrir un autre aspect du handball, se familiariser un peu plus avec les règles, l'encadrement d'un match et bien sûr progresser sur la vision du jeu en tant qu'arbitre. Tout simplement enrichir mes connaissances dans ce domaine. C'est arbitrer les plus petits qui m'a donné envie d'apprendre et de devenir une bonne arbitre.

Sarah : Au debut, je ne me suis pas trop posé la question. Le club en avait besoin donc je me suis dis pourquoi pas. Au fur et à mesure, j'ai commencé à prendre du plaisir, à découvrir d'un autre angle le handball et cela me plait vraiment. De plus, lorsque j'ai commencé l'arbitrage, je venais aussi de commencer le hand, j'ai donc pu apprendre et comprendre plus vite le jeu. L'arbitrage me plait car j’aime être au contact des gens, faire respecter les règles dans le meilleur cadre possible, surtout quand j’ai commencé avec les petits. Le fait de leur expliquer avec plus de délicatesse m’a permis d’ouvrir et de mieux comprendre le jeu, mon jeu sur le terrain. Et puis c'est un grand plaisir de partager cette aventure avec mon binôme !

Léa & Mathilde : L’arbitrage est une autre vision du handball, nous avons été guidée et encadrée par de bons formateurs qui nous ont fait confiance tout en nous donnant les conseils nous permettant d’évoluer. Notre expérience en tant que joueuses nous a aussi beaucoup apporté dans la lecture du jeu et dans notre approche de l’arbitrage. Nous aimerions promouvoir l’arbitrage féminin au plus haut niveau. Les arbitres sont un des éléments essentiels de notre sport. 

 

Félicitations les filles pour votre implication et votre détermination ! Mais aussi à l'ensemble des acteurs de l'arbitrage pour oeuvrent quotidiennement à la détection, à la formation et au suivi de tous ces jeunes !